AU THÉATRE DU ROND-POINT DES CHAMPS-ELYSÉES

PETIT ÉLOGE DE LA NUIT AVEC PIERRE RICHARD

de : Ingrid Astier, adaptation et mise en scène : Gérald Garutti, avec : Pierre Richard
Du 15 mars au 15 avril 2017

Prolongation jusqu'au 15 avril !


À voir sur le site du Théâtre du Rond-Point :
Spectacle Petit éloge de la nuit au théatre du rond-point


Écoute la nuit qui marche.
Pierre Richard s’aventure dans un nouveau monde : la nuit et ses fantasmes, ses versants érotiques, cosmiques, cauchemardesques.

Ses fantômes, Nerval, Bashung, Baudelaire. Il déambule dans un abécédaire poétique des charmes nocturnes.

Pierre Richard

 Il débute au théâtre avec Vilar, assure les premières parties de Brassens. Pierre Richard devient vite un acteur solaire, distraction hissée au rang de poème, dans ses films comme Le Distrait ; Le Jouet ; Le Grand Blond ; Les Compères. Au Rond-Point, il jouait seul en scène Détournement de mémoire (2003) et Pierre Richard III (2012). Il s’aventure dans un nouveau monde, une terre inconnue ; la nuit, ses impasses à noctambules et à chats gris. Effleurer les étoffes de la nuit et ses fantasmes. Ses versants érotiques, cosmiques, cauchemardesques. Ses fantômes, Nerval, Bashung, Baudelaire.

L’écrivaine Ingrid Astier lâche ses romans noirs et s’attaque à la nuit, compose un bréviaire, abécédaire des charmes nocturnes. L’auteur et metteur en scène Gérald Garutti a fréquenté à Londres les nuits envoûtantes de Shakespeare, Dostoïevski, Edgar Poe. Il construit un chemin de mots, un écrin à l’acteur Pierre Richard. Il dévoile une autre face de ce Pierrot lunaire, par une échappée imaginaire où scintille la lumière. C’est un monde fantastique qui s’ouvre, peuplé de démons et de merveilles, un voyage à l’orée de la nuit. La présence vivante du comédien funambule s’inscrit au coeur d’un film onirique, réalisé pour le spectacle. La grâce féminine surgit aussi dans cette nuit, avec les mouvements d’une danseuse, corps céleste, émouvant et mouvant. Pierre Notte

 

Petit éloge de la nuit – Dates et lieux de représentation.

du 10 au 13 janvier 2017 : 4 représentations au Théâtre de l’Union - Limoges (87)
le 21 janvier 2017 : 1 représentation au Théâtre Rutebeuf - Clichy (92)
le 24 janvier 2017 : Théâtre National du Luxembourg
le 27 janvier 2017 : Espace Robert Hossein - Grans (13)
le 15 février 2017 : Théâtre communal - Binch (Belgique)
le 23 février 2017 : La Ferme des Jeux - Vaux le Pénil (77)
du 1er au 03 mars 2017 : Théâtre du Crochetan - Monthey (Suisse)
du 07 au 08 mars 2017 : Le Phénix - Valenciennes (59)
le 10 mars 2017 : Théâtre de Suresnes (92)
le 11 mars 2017 : Théâtre municipal de Coutances (50)
du 15 mars au 9 avril 2017 : 23 représentations au Théâtre du Rond-Point
du 20 au 21 avril 2017 : Théâtre du Jorat (Suisse)

 

« DONNER »

Texte à lire dans Air France Magazine, numéro de décembre 2016
À lire sur le site d’Air France Magazine

Version française

Version anglaise

TEE-SHIRT BOTTLE

À voir sur le site de COONTAK, le label bordelais de tee-shirts arty et rétro dédié à la culture ride qui revisite les mythes de la culture populaire
http://shop.coontak.com/accueil/289-bottle.html
« Face au hublot de verre
d’une bouteille à la mer
les désirs ne sont jamais vagues »
Dessin de l’artiste Jean-Baptiste Boutin
TSHIRT

Sortie d'Angle mort en poche (Folio Policier)

15 janvier 2015

Angle mort

Folio Policier n° 750, Gallimard
PRIX CALIBRE 47

« Les armes, c’est comme les femmes, on les aime quand on les touche. » Ainsi parle Diego, le plus grand braqueur qu’ait connu Aubervilliers. Il y vit avec Archi, son jeune frère, dans une hacienda délabrée. Leur sœur, Adriana, mélange de force et de grâce, est trapéziste au cirque Moreno. Elle sait faire danser le vent et personne ne peut lui résister. Archi, Diego, Adriana, un clan soudé par le vertige — et un mystérieux drame familial.
Aux frontières de Paris, un braquage tourne au massacre. Le nom de Diego tombe. Mais l’homme est une tête brûlée, une force que rien n’arrête. Le quai des Orfèvres se lance dans une traque implacable. La rage de liberté de Diego saura-t-elle le sauver ? Que peut cette rage contre les liens du sang ? Un western urbain, miroir de notre société, où rôde la peur du vide.
« Le nouveau souffle du roman policier. » François Busnel

Ingrid Astier vit à Paris. Elle choisit le roman noir pour sa faculté à se pencher sans réserve sur l’être humain. Quai des enfers, son précédent roman à la Série Noire, a été récompensé par plusieurs prix, dont le Grand Prix Paul Féval de la Société des gens de lettres.

FOLIO ANGLE MORT