« CE BAISER INSENSE ENTRE LE REEL ET L’IMAGINAIRE »

Texte inédit paru dans LE MAGAZINE LITTERAIRE

Spécial Série Noire

juin 2015

« Mon travail est tout, sauf documentaire. Je hais ce savoir mort des fiches. Ci-gît le réel, il n’y a plus qu’à enterrer… Il me faut au contraire l’humain, l’éblouissement comme la terreur, mais des racines qui plongent dans l’émotion. »

Avec un portrait de Thibault STIPAL

Astier Magazine Litt itw

Sortie d'Angle mort en poche (Folio Policier)

15 janvier 2015

Angle mort

Folio Policier n° 750, Gallimard
PRIX CALIBRE 47

« Les armes, c’est comme les femmes, on les aime quand on les touche. » Ainsi parle Diego, le plus grand braqueur qu’ait connu Aubervilliers. Il y vit avec Archi, son jeune frère, dans une hacienda délabrée. Leur sœur, Adriana, mélange de force et de grâce, est trapéziste au cirque Moreno. Elle sait faire danser le vent et personne ne peut lui résister. Archi, Diego, Adriana, un clan soudé par le vertige — et un mystérieux drame familial.
Aux frontières de Paris, un braquage tourne au massacre. Le nom de Diego tombe. Mais l’homme est une tête brûlée, une force que rien n’arrête. Le quai des Orfèvres se lance dans une traque implacable. La rage de liberté de Diego saura-t-elle le sauver ? Que peut cette rage contre les liens du sang ? Un western urbain, miroir de notre société, où rôde la peur du vide.
« Le nouveau souffle du roman policier. » François Busnel

Ingrid Astier vit à Paris. Elle choisit le roman noir pour sa faculté à se pencher sans réserve sur l’être humain. Quai des enfers, son précédent roman à la Série Noire, a été récompensé par plusieurs prix, dont le Grand Prix Paul Féval de la Société des gens de lettres.

FOLIO ANGLE MORT